Le débat politique vire-t-il au point Godwin?

19 Août

Lu sur Slate.fr ce jeudi 19 août : un article intéressant sur le point Godwin et la reductio at hitlerum ou petainum, composantes essentielles du kitsch moderne.

La une du vénérable quotidien anglais The Times le 17 août n’était pas tendre avec notre Président: «Nicolas Sarkozy expulse des Roms pour raviver les souvenirs de la Gestapo», titrait le journal. De nombreux internautes avaient relevé avec perfidie le «point Godwin» du Times. Dans le jargon Internet, le point Godwin est une théorie qui postule que «plus une discussion en ligne dure longtemps, plus la probabilité d’y trouver une comparaison impliquant les nazis ou Adolf Hitler s’approche de 1». En clair, chaque débat sur Internet ressemble à un mauvais repas de famille trop arrosé où l’on finit par s’envoyer des invectives politiques et où l’on en vient à faire une référence aux nazis (ou en France, à Vichy).

Lire l’article

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :