Retour sur la chronique de Bernard-Henri Lévy

27 Déc

Ce blog approuve sans réserve le communiqué émis par le parti de l’In-nocence en réaction à la chronique du Point de Bernard-Henri Lévy consacrée au « dérapage » de Marine Le Pen et aux Assises internationales sur l’islamisation. Il souhaite néanmoins ajouter une couche au cas définitivement désespéré de notre philosophe télégénique. BHL écrit dans le dit article que ces Assises ont été organisées « par le groupuscule néonazi qui s’était rendu célèbre, le 14 juillet 2002, en tentant d’assassiner Jacques Chirac ». L’illustre représentant du kitsch moderne fait ici référence à Maxime Brunerie qui avait dissimulé un fusil 22 long rifle dans un étui à guitare, et avait tenté d’atteindre le président de la République de l’époque lors de son passage sur les Champs Elysées. Le jeune homme rata sa cible grâce à l’intervention de badauds, fut arrêté et condamné.

Maxime Brunerie était proche idéologiquement, notamment, des idées du groupuscule Unité radicale. A l’issue de l’arrestation du jeune tueur défait, le ministère de l’Intérieur fit interdire Unité Radicale (UR). UR dissous, une partie des militants créent le Bloc identitaire, organisateur avec Riposte Laïque des Assises sur l’islamisation. Maxime Brunerie n’était pas adhérent à Unité Radicale mais militait au MNR (Mouvement national républicain).  Et si cela avait été le cas, comment ne pas voir dans sa macabre entreprise un acte isolé, indépendant de tout programme politique ? L’enquête a d’ailleurs établi que Maxime Brunerie avait tenté de retourner l’arme contre lui et que son « pétage de plomb » était largement dû à une déception amoureuse. On est donc loin de l’homme de paille missionné par un parti néonazi pour assassiner le chef de l’Etat comme le sous-entend BHL.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :