Indignez-vous! : J’y crois pas !

12 Mar

Orimont Bolacre, pseudonyme d’un sympathisant du parti de l’In-nocence, a publié une réponse au tonitruant Indignez-vous ! de Stéphane Hessel : J’y crois pas ! Voici le passage de ce court livre qui m’a semblé le plus pertinent  (p12)  :

« Dans les quelques extraits de leurs travaux cités dans Indignez-vous !, on parle clairement de « citoyens ». Ce que n’avaient pas non plus prévu ces hommes généreux et courageux [les concepteurs de la Déclaration universelle des droits de l’homme, NDLR] (et comment l’auraient-ils pu),c’est qu’un jour viendrait où, en France, il y aurait une quantité croissante de « citoyens de papiers » et seulement de papiers. Ni de cœur, ni d’esprit, ni de culture française et même, trop souvent, détestant cette culture, ne perdant jamais une occasion de la rejeter ou d’y être totalement indifférents, de brandir les drapeaux de leur pays d’origine, d’affirmer haut et fort un enviable patriotisme, comme on l’a vu à l’occasion de la récente Coupe du monde de football. »

Pour vous procurer ce livre, cliquez ici

 

Publicités

6 Réponses to “Indignez-vous! : J’y crois pas !”

  1. flammande mars 12, 2011 à 6:18 #

    J’aurais préféré _ pour des défenseurs de la France et du Français _ un autre titre que ce « j’y crois pas » dont on a oublié volontairement la négation (même si c’est du deuxième degré) !
    Pour le fond, ce petit opuscule est bien observé !

    • lekitschmoderne mars 12, 2011 à 10:09 #

      Je suis assez d’accord. Je trouve le choix de ce titre peu judicieux.

  2. Diogène mars 14, 2011 à 11:49 #

    Un témoignage
    J’habite La Courneuve une zone occupée parmi tant d’autres en Banlieue. Plus de 90 nationalités on complètement noyée la culture Française. Chacune d’entre-elles par réflexe communautaire et respect de leur identité, refuse l’intégration et se regroupe en communautés dans des zones de non droit ou même la police n’y met plus les pieds. Le soir tard un convre- feu tacite s’établit et les autochtones ne sortent plus prosélytes et opposées aux autres. Ce climat malsain donne déjà lieu à des règlements de comptes et des guérillas urbaines et la grosse délinquance s’attaque aux établissement publics pendant que la petite (adolescents) rançonne les plus faible. La drogue y prospère, y compris le trafic d’armes de guerre.
    Les banlieusards s’expatrie de telle sorte que je suis le seul dans ma rue d’origine française.
    Trois fois dévalisés dont deux fois par les Roms m’ont valu la résiliation de mon contrat d’assur

    • Diogène mars 14, 2011 à 12:29 #

      Erreurs sur le précédent envoi, parti en cours de rédaction !

      Un témoignage de la zone occupée
      J’habite La Courneuve, une zone occupée, parmi tant d’autres en Banlieue. Plus de 90 nationalités ont complètement noyé la culture Française. Chacune d’entre-elles par réflexe communautaire et sous prétexte de respect de leur identité, refuse l’intégration et se regroupe en communautés dans des zones de non droit où même la police n’y met plus les pieds. Le soir tard un couvre- feu tacite s’établit et les autochtones ne sortent plus. Ce climat malsain donne déjà lieu à des règlements de comptes et des guérillas urbaines et la grosse délinquance s’attaque aux établissement publics par exemple aux banques, pendant que la petite (adolescents) rançonne les plus faibles. La drogue y prospère, y compris le trafic d’armes de guerre.
      Les banlieusards d’origine s’expatrient de telle sorte que je suis le seul dans ma rue d’origine française.
      Trois fois dévalisés, dont deux fois par les Roms, m’ont valu la résiliation de mon contrat d’assurance avec pour motif : zone de trop grands risques… !
      Il est difficile de trouver une unité dans notre propre culture française, alors imaginez-vous dans une banlieue babellisée patchwordisée, souce de conflits permanents .
      Le mondialisme favorise l’immigration dans les pays dits « nantis » pour créer une sous classe prolétarienne, esclavagée, destinée par chantage, à neutraliser les revendications des Français . Si ceux-ci réagissent contre cette main d’oeuvre très bon marché, ils sont immédiatement accusés de racisme et inquiétés par la justice.Les Français sont donc condamnés à subir sans rien dire! Les sans culottes révolutionnaires d’antan, sont devenus des « sans couilles » et la lâcheté est devenue dans notre pays un véritable fléau national, reconnu dans le monde entier ! Tout les scandales que nous subissons sont de la responsabilité unique des Français qui laissent faire aveuglément leurs dirigeants. On a donc la gouvernance qu’on mérite ! Le pouvoir règne sur la division des Français, vous comprendrez donc l’utilité de l’immigration pour l’instauration d’une dictature comme celle qui s’installe rapidement dans notre pays d’irresponsables .

  3. F. Caron janvier 14, 2012 à 9:42 #

    Un témoignage
    J’habite La Courneuve une zone occupée parmi tant d’autres en Banlieue. Plus de 90 nationalités on complètement noyée la culture Française.
    QUESTION :
    Est-ce à cause des « envahisseurs » que vous faites autant de fautes de syntaxe et d’orthographe. Je vous conseille de publier votre texte sur le Parti de l’In-nocence : vous verrez ce qui vous attend. Pas d’excuses pour le semi-analphabète.

    SVP : ne vous gargarisez pas avec vos références à la culture française si vous ne savez pas écrire. Merci.

    • lekitschmoderne janvier 18, 2012 à 5:07 #

      A qui adressez-vous votre message ?
      Je remarque trois belles fautes dans votre court commentaire « Plus de 90 nationalités onT complètement noyée la culture Ffrançaise »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :