Cioran : éloge de l’in-nocence

23 Mar

Emil Cioran : « La disparition du silence doit être comptée parmi les indices annonciateurs de la fin ».

Un bel éloge de l’in-nocence, concept forgé par Renaud Camus et son parti de l’In-nocence. Ce dernier la définit ainsi : « Définie selon l’étymologie comme une absence (idéale) de nuisance, l’in-nocence selon Camus n’est pas un acquis mais, de même que l’éducation, un processus, un combat en soi et dans la société contre la nocence, que celle-ci se manifeste à l’égard des personnes ou qu’elle sévisse contre la nature ou le cadre de vie. Écologique par définition, le parti s’attache au nom de l' »In-nocence », à promouvoir et à défendre la sécurité et la tranquillité publiques, la propreté et l’intégrité du territoire urbain, suburbain et rural, le paysage dans sa beauté, la culture dans sa diversité et la langue dans sa complexité. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :