Sur la question des quotas, dans le football et ailleurs

6 Mai

Communiqué du parti de l’In-nocence publié sur son site le 5 mai.

Le parti de l’In-nocence ne doute pas que nos concitoyens n’aient su analyser avec lucidité la dernière opération de terreur idéologique lancée par les forcenés de l’antiracisme dogmatique, univoque et unilatéral, au sujet des discussions internes à la Fédération Française de Football. Cet antiracisme prétendu cache de plus en plus mal sa maladive haine de soi, son ressentiment mortifère, sa passion antidémocratique, son aveuglement ; il vient une nouvelle fois de montrer combien il est méprisable avec la manipulation scandaleuse lancée par le site Médiapart et, hélas, aussitôt entérinée par un pouvoir politique qui n’a jamais si bien montré sa soumission totale et immédiate à la bien-pensance subie par tous et imposée par tous les moyens, de l’exécution sociale des récalcitrants aux poursuites judiciaires à la guise des chevaliers autoproclamés du Bien. Il ne doute pas non plus que ces concitoyens attendent l’heure du choix démocratique pour faire connaître leur désapprobation devant cette situation, et il espère bien représenter pour eux une voix qui évite tant l’écueil du vrai racisme, de la réaction irréfléchie, que de l’antiracisme biaisé car, comme le disait Claude Lévi-Strauss, « en banalisant la notion de racisme, en l’appliquant à tort et à travers, on la vide de son contenu, et on risque d’aboutir au résultat inverse de celui qu’on recherche ».

Le parti de l’In-nocence dénonce l’abandon, de plus en plus avéré sous la présidence de M. Nicolas Sarkozy, de la politique républicaine de stricte « méritocratie », associée à la mise en œuvre volontariste des moyens nécessaires, notamment d’instruction et de formation, et aux exigences fortes qui lui donnent tout son sens, et le développement à l’inverse d’une politique de quotas officielle ou officieuse, dans les entreprises et dans toutes les structures de notre pays, notamment de quotas ethniques ainsi que le stipule la « Charte de la diversité » des entreprises. Cette politique est expressément conçue comme une discrimination négative au détriment des personnes de souche européenne et au bénéfice du reste du monde, sans aucune discrimination, selon le terme usité, comme une façon de préférence extra-nationale, ce qui est pure folie et pure injustice. C’est ainsi qu’au gré de flux migratoires prétendument incontrôlables, on organise le Grand Remplacement, et on favorise, si on ne la suscite pas, la contre-colonisation. Le parti de l’In-nocence veut renverser de fond en comble cette donne, sans faiblesse ni compromissions.

Le parti de l’In-nocence rappelle enfin qu’au-delà des Français issus du peuple historique qui s’est constitué au cours des siècles sur le territoire métropolitain, ce sont tous les Français de cœur, ceux qui le sont par l’âme, par l’acceptation reconnaissante de l’héritage français, par le partage des valeurs civilisationnelles qui le constituent, quelle que soit leur origine, ceux qui ont fait l’effort d’un « moins » important vis-à-vis de leurs origines pour accepter le « plus » de notre culture dans notre pays, ce sont ceux-là qui sont les premiers floués par cette sinistre comédie.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :