Sur le dit « droit du sol » et sur la « manifestation de volonté »

28 Mai

Communiqué du parti de l’In-nocence publié sur son site le 26 mai.

Le parti de l’In-nocence regrette vivement que la mission d’information sur le droit de la nationalité présidée par M. Manuel Valls semble s’orienter, dans ce qu’elle préconise, vers une confirmation du caractère intangible du dit « droit du sol », y compris s’agissant de la Guyane et même de Mayotte, où l’application de ce prétendu droit républicain revêt un caractère de farce sinistre, chaque jour plus accentuée.

Le parti de l’In-nocence remarque d’autre part que la même mission d’information propose d’instituer une « manifestation de volonté d’être français » pour tous les jeunes gens et jeunes filles accédant à la majorité, sans distinction d’origine. Cette cérémonie était d’abord envisagée pour les seuls nouveaux Français, nés de parents étrangers. Qu’elle le soit à présent pour tous les Français est significatif du renversement à l’œuvre dans la colonisation en cours : ce sont les indigènes qui doivent s’aligner sur le statut et le droit des colons, et non plus l’inverse comme affectaient de le laisser croire les vieux concepts d’intégration et d’assimilation. Au passage serait confirmée, à l’occasion de pareille formalité, le caractère conventionnel, administratif, formel, déclaratif, « hermogénien », de la nouvelle nationalité : personne ne serait plus français par héritage mais seulement par déclaration, acquisition, « manifestation de volonté ». Le problème de l’immigration serait résolu avec élégance et simplicité : il n’y aurait plus que des immigrés. On s’étonne que ne soit pas encore prévue, dans la lignée de cette réforme, l’obligation, pour les jeunes Français indigènes, de faire un séjour de quelques années à l’étranger avant de manifester leur volonté d’être français…

Publicités

2 Réponses to “Sur le dit « droit du sol » et sur la « manifestation de volonté »”

  1. Henri mai 28, 2011 à 2:16 #

    Le droit du sol était déjà un droit d’occupation.

    Cette procédure inclut-elle de passer sur le territpire Français pour se déclarer citoyen ?
    (ne serait-ce qu’un instant)
    Ou bien pourra-t-on le proclamer de n’importe où dans le monde sans avoir à se déplacer,mais en ayant droit immédiatement à tous les avantages sociaux ?

    La France donnerait donc la nationalité française,non seulement à tous les ressortissants de l’Empire(?) comme Caracalla,mais à toute la planète !(enfin à tous les pauvres!)

  2. flammande mai 28, 2011 à 4:05 #

    Les traîtres !!! Nous sommes en exil sur notre propre sol noyés par les nouveaux Français de papier, de toutes sortes…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :